LOGO

28, rue Jacques Louvel Tessier
75010 Paris - France
Tél. +33 (0)1 40 18 11 18

Régis Perray oeuvre

Lublin
// Régis Perray

Régis Perray, né en 1970, jeune artiste français originaire de Nantes, était en résidence à Lublin pendant un mois entre mai et juin 2003 dans le cadre du «programme à la carte» de l’Afaa. Son travail puise dans son histoire personnelle et se construit dans une quête quasi obsessionnelle de la propreté. « Balayer : habitude de l’enfant. Geste fondateur de mes recherches et moteurs de mes voyages sur les sols. »(citation de l’artiste). Tel un archéologue Régis Perray scrute les sols, cherche à appréhender, connaître, étudier et analyser leurs différentes typologies qu’ils soient naturels ou manufacturés. En intervenant sur des sols négligés ou abandonnés Régis Perray redécouvre et redonne vie à des espaces et des matières oubliés. Un vieux parquet en ruine d’une maison de maître, une rosace en bois de la nef d’une église ternie par le temps et le manque d’entretien, les escaliers d’une pyramide recouverts de sable, les résidus d’un carrelage d’une pièce à vivre sont autant de sols reliés à une ou des histoires, à un vécu individuel ou collectif. Les sols, surfaces pleines sur lesquels s’impriment les traces de nos vies, de nos chemins parcourus et de nos haltes sont donc considérés par l’artiste en tant que matière physique et psychique témoin de la vie sociale ou individuelle.

En dépoussiérant et en nettoyant, Régis Perray veut redonner de l’éclat aux sols et, aux monuments. Le Vieux Théâtre par son état de délabrement et de non entretien correspond au genre de lieux dans lesquels intervient l’artiste. Durant son séjour a Lublin, il s’est donc attaché à nettoyer des parties choisies du théâtre (boiseries des loges, sol...). Régulièrement, pendant un mois, Régis Perray a donc entretenu une partie du bâtiment questionnant ainsi son état, son histoire mais aussi la responsabilité de chacun face à cette situation. Cette action a été filmée et photographiée par l’artiste. Parallèlement, il poursuivi son projet vidéographique en processus « Tapis errant » consistant à filmer son tapis beloutch (tapis nomade iranien), dans des paysages urbains ou ruraux dans les différents endroits où il se déplace. Il s’est agit ici de questionner la notion de sacré et de territoire.

langues :
La ville de Lublin
Tang
Lublin est la ville la plus importante de Pologne orientale, riche par son histoire et les monuments
qu’elle abrite. Multiculturelle,
on y cotoye Polonais, Russes, Ukrainiens, Allemands, Français, Juifs, Arméniens, Biélorusses, etc.
C’est dans cette ville que fut signée en 1559 l’Union polono-lituanienne, scellant l’alliance entre le Royaume de Pologne et le Grand-Duché de Lituanie, qui aboutit à la création d’un état unitaire en 1791.
Aujourd’hui, c’est une ville très importante d’un point de vue universitaire (6 grandes écoles et universités y sont établies) et scientifique, mais aussi culturel. En 2006, elle fut désignée « Ville culturelle de l’Europe – L’Europe des Voisins ».

A la ville de Lublin sont également attachés les noms de l’écrivain (prix Nobel de littérature) Isaac Bashevis Singer et de la physicienne (prix Nobel de physique et de chimie) Marie Curie-Sklodowska.

// Accueil // Association // Contact © concept et réalisation : Mariusz Dabek, photos animation : Mariusz Dabek, Andrzej Rożek.